Tumeurs des tissus mous

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Faits saillants sur les tumeurs des tissus mous

  • Les tumeurs des tissus mous peuvent se développer dans n’importe quel tissu du corps, dont les muscles, la graisse, les vaisseaux sanguins ou d’autres tissus qui entourent ou protègent tes organes.
  • Une tumeur des tissus mous est un type de cancer du nom de sarcome.
  • Il existe deux principales catégories de sarcome des tissus mous. Il s’agit du rhabdomyosarcome et du non-rhabdomyosarcome. Le rhabdomyosarcome est le type de sarcome des tissus mous le plus répandu chez les adolescents.

Pour mieux comprendre les tumeurs des tissus mous, tu dois d’abord en savoir un peu plus sur un type de tissu mou qu’on appelle « tissu conjonctif ».

Les tissus conjonctifs

Les « tissus » du corps désignent un groupe de cellules qui ensemble s’acquittent d’une tâche particulière. Le muscle qu’est ton cœur est un tissu qui se comprime pour pomper le sang. La peau de ta paume est un tissu doué du sens du toucher et qui protège l’intérieur de ta main.

Les tissus conjonctifs de ton corps forment un réseau de tissus souples qui relient, protègent et assurent le maintien de ton corps. Voici quelques tissus conjonctifs :

  • les muscles, qui permettent au corps de se mouvoir et nous donnent la force de marcher, de sauter ou de lever;
  • les nerfs, qui transmettent les messages entre le cerveau et le corps;
  • les vaisseaux sanguins, qui sont des petits tubes qui font circuler le sang dans le corps;
  • la graisse, qui stocke l’énergie, nous garde au chaud et coussine nos organes;
  • les cartilages, qui sont plus mous que les os et protègent les articulations;
  • les tendons et les ligaments, qui relient les os et les muscles dans les articulations;
  • le tissu cicatriciel, qui répare nos blessures.

Les tissus conjonctifs sont composés de cellules qui sont actives en tout temps. Lorsqu’une partie du tissu est abîmée ou que les cellules de la matrice tissulaire meurent, les cellules saines réparent les dégâts en se divisant pour augmenter leur nombre.

Les tumeurs des tissus mous

Comme son nom l’indique, cette tumeur se développe dans tes tissus mous. Souviens-toi que la tumeur provient d’une mutation, soit une erreur dans ton ADN. Cette mutation fait en sorte que la cellule se divise de manière incontrôlée et qu’elle ne meurt pas au moment requis. Elle l’empêche également d’accomplir ses tâches de cellule de tissus mous normale. Cette mutation peut se produire dans n’importe quelle cellule des tissus mous de ton corps. La cellule mutée se divise constamment au point de former une masse, du nom de « tumeur ».

Les sarcomes des tissus mous peuvent se produire partout dans le corps. On les retrouve le plus souvent dans la tête et le cou, ou encore dans les bras et les jambes.

Symptômes des tumeurs des tissus mous

Bien que les symptômes du sarcome diffèrent en fonction de la personne atteinte et de l’emplacement de la tumeur, voici certains symptômes courants :

  • une bosse dans le bras ou la jambe, douloureuse ou non;
  • possibles douleurs au dos et au ventre ou difficultés au moment d’aller aux toilettes si la tumeur est dans ton abdomen (le ventre);
  • maux de tête, si la tumeur est à l’intérieur de ton cerveau ou autour.

Le stade du cancer

Il se peut que ton médecin aborde, avec toi et ta famille, le stade de ton cancer. Le stade de ta tumeur des tissus mous dépend principalement de la présence du cancer à un seul endroit, ou de sa propagation (sous forme de métastases). Les ganglions lymphatiques et les poumons sont les lieux les plus fréquents de propagation du sarcome des tissus mous. Le cancer peut aussi parfois se propager aux os.

Le diagnostic

Les médecins découvrent de quel type de tumeur des tissus mous tu es atteint au moyen du diagnostic.

Le diagnostic d’une tumeur des tissus mous commence généralement par un examen réalisé par un médecin, qui te posera beaucoup de questions et te demandera de lui expliquer comment tu te sens et pourquoi tu es venu à la clinique ou à l’hôpital. Pour obtenir une image de l’intérieur de ton corps, le médecin procédera à une radiographie puis à un tomodensitogramme ou une imagerie par résonance magnétique. Il effectuera ensuite une biopsie pour obtenir un échantillon de cellules de la tumeur. Le médecin examinera cet échantillon au microscope, à la recherche de cellules cancéreuses. Il peut également te faire subir d’autres examens d’imagerie médicale pour obtenir d’autres images de l’intérieur de ton corps. Grâce à ceux-ci, le médecin peut déterminer si le cancer s’est propagé.

Le traitement

Les médecins se servent de l’information recueillie pour déterminer de quel type et de quel stade (s’il s’est répandu ou non) de tumeur des tissus mous tu souffres, et pour planifier ton traitement. Les principaux traitements pour les tumeurs des tissus mous sont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Le but du traitement est d’éliminer ou de tuer toutes les cellules cancéreuses de ton corps. Tu en sauras plus sur les différents types de traitement dans les sections sur les médicaments anticancéreux et les traitements et thérapies de soutien.

Le pronostic

Ton médecin vous annoncera peut-être, à ta famille et à toi, le pronostic de ton cancer des tissus mous. Le pronostic correspond à la probabilité, ou aux chances, que le traitement soit efficace et que tu te rétablisses du cancer. Le pronostic de chaque type de sarcome des tissus mous implique un pronostic distinct, en fonction des facteurs suivants :

  • le type de tumeur des tissus mous;
  • le stade du cancer (s’il s’est répandu ou non);
  • la taille de la tumeur des tissus mous.

La meilleure source d’information au sujet de ta tumeur des tissus mous est ton équipe de soins de santé. Si tu as des questions ou si tu veux en savoir davantage au sujet de ta tumeur des tissus mous, n’hésite pas à parler aux médecins et aux infirmières qui te soignent. Ils veulent t’aider à comprendre ton cancer.

Si tu ne te sens pas à l’aise de poser des questions aux médecins et aux infirmières, tu peux en parler à tes parents. Peut-être pourront-ils répondre à tes questions, ou encore t’aider à les poser au moment de rencontrer l’équipe qui te soigne.

Dernières mises à jour: septembre 22 2018