Problèmes oculaires et l'AIJ

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Uvéite liée à l’AIJ

L’uvéite est une inflammation de l’œil qui peut réduire ta vision. L’uvéite est liée à certaines formes d’AIJ, peu importe leur gravité. En fait, l’uvéite est plus courante chez les jeunes qui souffrent d’AIJ dans seulement une ou quelques articulations. L’uvéite peut se développer avant même que ton AIJ soit diagnostiquée.

L’uvéite n’est pas liée à l’évolution de ton AIJ. Tu peux avoir une période où tes articulations sont très douloureuses, sans avoir de problèmes aux yeux. Il est aussi possible d’avoir une grave maladie oculaire alors qu’il y a rémission de la maladie dans les articulations.

L’uvéite peut commencer dans un œil et ne jamais toucher l’autre œil, ou se développer dans l’autre œil par la suite. Elle peut aussi commencer dans les deux yeux en même temps. Cependant, si tu as une uvéite dans seulement un œil pendant six à douze mois, il est peu probable que l’autre œil soit touché.

Anatomy of the eye

La forme d’uvéite la plus courante chez ceux qui souffrent d’arthrite idiopathique juvénile est appelée iridocyclite. Elle touche seulement la partie frontale de l’œil, à l’endroit où se trouve la partie colorée de la pupille, appelée l’iris. L’iridocyclite est souvent présente sans qu’il y ait de symptômes ou de signes visibles. Tu ne sais peut-être pas que tu en es atteint(e). C’est pourquoi il est important de subir des examens de la vue régulièrement, même si tes yeux ne sont pas rouges ou douloureux. L’iridocyclite peut être traitée avec des gouttes ophtalmiques (pour les yeux) contenant des corticostéroïdes ou d’autres médicaments, y compris des pilules, des injections ou un médicament par intraveineuse. Ce médicament protège tes yeux et préviendra la cécité.

L’AIJ peut parfois causer une uvéite, une inflammation des yeux, dans d’autres parties de ton œil. Ces autres types d’inflammation sont moins courants, mais plus graves parce qu’ils diminuent ta vision.

Dans ses premiers stades, l’uvéite peut être détectée seulement au moyen d’un examen spécial des yeux, qui doit être fait par un ophtalmologue ou optométriste. Un ophtalmologue est un médecin spécialiste des yeux. Un optométriste est un professionnel de la santé qui peut diagnostiquer certains problèmes oculaires. Il vaut mieux pour toi de passer des examens de la vue régulièrement par un ophtalmologue ou un optométriste afin de veiller à la santé de tes yeux.

Cataractes liées à l’AIJ

Une cataracte renement l’œil jusqu’à la rétine, la couche qui se trouve à l’arrière de ton œil. Ta vision devient embrouillée si tu as une cataracte. Selon la partie du cristallin qui est embrouillée et l’étendue de la maladie, ta vision peut être légèrement ou gravement touchée.

Les cataractes peuvent aussi être un effet secondaire de certains médicaments utilisés pour traiter l’AIJ,, comme un corticostéroïde. Ces effets secondaires dépendent de la dose de corticostéroïde et de la durée pendant laquelle ce médicament est pris. Certains jeunes semblent être plus vulnérables que d’autres, pour des raisons inconnues. Même si les gouttes ophtalmiques stéroïdiennes utilisées pour traiter l’iridocyclite peuvent causer une cataracte, le risque de développer une cataracte quand on souffre d’iridocyclite est plus élevé que si l’on n’utilisait pas ces gouttes.

Le traitement pour les cataractes comprend une chirurgie pour retirer le cristallin embrouillé de l’œil. Il s’agit d’une chirurgie d’un jour, ce qui signifie que tu n’as pas besoin de passer la nuit à l’hôpital. Il n’y a pas de médicaments ou de traitements au laser pour les cataractes, et les cataractes ne peuvent pas tout simplement disparaître. Cependant, dans certains cas moins graves de cataractes, lorsque la vision n’est pas touchée, aucun traitement n’est nécessaire.

Cataracts
A normal clear lens focuses the image on the retina. A lens clouded by a cataract results in a blurry image.

Glaucome lié à l’AIJ

Le glaucome est une pression trop élevée à l’intérieur de l’œil. Cette pression peut endommager le nerf optique, le nerf qui transmet de l’information entre l’œil et le cerveau. Une lésion du nerf optique non traitée peut mener à une perte de vision et peut même rendre aveugle.

Le glaucome se développe souvent sans qu’il y ait de symptômes. La pression dans l’œil peut augmenter à cause d’une iridocyclite ou des corticostéroïdes utilisés pour traiter l’iridocyclite.

Tu devrais faire examiner tes yeux régulièrement par un ophtalmologue ou un optométriste, qui vérifiera si tu souffres de glaucome. Étant donné que le glaucome peut se développer chez ceux qui souffrent d’iridocyclite, la prévention est très importante! Si tu es atteint(e) de glaucome, tu devrais te faire traiter par un ophtalmologue. Le traitement commence d’abord par des gouttes ophtalmiques ou des médicaments pris oralement. Si ça ne fonctionne pas, tu auras peut-être besoin d’une chirurgie.

Un message d'espoir

"J’avais 2 ans ½ quand les médecins ont découvert que je faisais de l’AIJ. Ma famille et moi, on a déménagé souvent quand j’étais jeune, et j’ai consulté beaucoup de médecins différents pour des problèmes liés à l’AIJ. On a aussi découvert que je faisais de l’iritis. J’ai utilisé différentes sortes de gouttes pour les yeux pendant longtemps et j’ai commencé à faire du glaucome. À 10 ans, on est retourné vivre en Ontario, où j’ai rencontré le docteur Levin à The Hospital for Sick Children. Il était très gentil et faisait tout ce qu’il pouvait pour m’aider. Comme plusieurs autres enfants qui font de l’iritis, je me sentais souvent perdu avec toutes les gouttes pour les yeux et les salles d’attente bruyantes. Des fois j’ai eu peur, quand la pression dans mes yeux augmentait ou diminuait radicalement et que je devais me faire opérer. Des fois, j’avais besoin de motivation pour mettre mes gouttes pour les yeux à la bonne heure, ou j’avais besoin de me faire dire que mes yeux iraient mieux. Ma famille a toujours été là pour me soutenir. C’était très difficile des fois de contrôler les maladies de mes yeux, mais avec l’aide des autres, j’ai trouvé la force d’affronter chaque journée avec espoir. "

-Lindsay, jeune adulte

Dernières mises à jour: janvier 31 2017