Prendre part aux décisions

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Le cancer peut souvent entraîner de la peur et un sentiment de perte de contrôle sur ta vie. Il est possible que tu te sentes comme si tu avais perdu tout ce qui était normal et « certain » pour toi. Tu vois beaucoup de médecins et d​'infirmiers et, soudainement, tes parents peuvent recommencer à s'occuper davantage des soins que tu reçois. Tu peux avoir l'impression que les autres prennent toutes les décisions pour toi.

Lorsque certains adolescents reçoivent un diagnostic de cancer, ils disent que c'est comme si leur monde avait explosé et était transformé. Comme l'a affirmé un adolescent, « J'étais assis dans ma chaise et je souhaitais que tout ce que je vivais ne soit qu'un horrible cauchemar. Mais je savais que ça n'en était pas un. J'avais l'impression que le monde avait arrêté de tourner. Je ne pouvais pas le croire ». (TM, 16 ans)

Comment est-ce que je peux participer davantage à la prise des décisions qui me concernent?

1. Renseigne-toi sur ton cancer et sur son traitement.

Le fait d'être renseigné sur ton traitement peut t'aider à savoir ce qui s'en vient et à te sentir un peu plus en contrôle.

Voici une liste de questions sur ton traitement que tu devrais poser à ton équipe de soins de santé. Si tu es nerveux au début, tu peux demander à tes parents de t'aider. Les réponses à ces questions t'aideront à savoir ce à quoi tu peux t'attendre.

  • Pourquoi est-ce que je reçois ce traitement particulier et comment le traitement m'affectera-t'il sur le plan physique et émotif?
  • Quels sont les risques et les avantages associés à ce traitement?
  • Est-ce que d'autres traitements sont disponibles à la place de celui-ci?
  • Qu'est-ce qui pourrait arriver si je ne suivais pas ce traitement?
  • Quels sont les effets à court terme et à long terme de ce traitement?

Dans certains cas, ton médecin te donnera une liste de tous les effets secondaires que tu pourrais avoir. Rappelle-toi que tu auras seulement certains de ces effets secondaires. Toutefois, comme ton médecin ne peut savoir d'avance lesquels, il est possible qu'il les mentionne tous. La meilleure source d'information concernant ce à quoi tu peux t'attendre est ton équipe de soins de santé.

2. Communique tes objectifs.

Tu as probablement des objectifs qui outrepassent le cancer comme tes études, ta carrière ou encore des activités ou des loisirs préférés. Comme ces objectifs te sont propres, il est important que tu les communiques à ton équipe de soins de santé. Si tu as, par exemple, une activité préférée, tu pourrais vouloir savoir comment le traitement affectera ta capacité à la faire, maintenant et à l'avenir. Tu peux aussi demander quelles sortes d'activités tu seras toujours en mesure de faire durant ton traitement et quelles activités seront peut-être difficiles ou impossibles à faire.

3. Prends l'habitude d'être assertif.

Dis-tu souvent « oui » quand tu veux vraiment dire « non »? Gardes-tu ton opinion pour toi-même ou ne t'affirmes-tu pas parce que tu as peur de fâcher ou d'embêter les autres? Penses-tu que ton opinion n'est pas importante? Si cette attitude te ressemble, peut-être que tu devrais t'exercer à être assertif.

L'assertivité c'est le fait de s'exprimer clairement tout en respectant les droits des autres. Ce n'est pas la même chose que l'agressivité — cette dernière est un comportement hostile et n'est pas respectueuse des droits des autres. Ce n'est pas non plus de l'égoïsme, qui veut dire penser simplement à toi. Tu peux t'exercer à être assertif en communiquant clairement tes souhaits, tes opinions et tes sentiments à ta famille, à tes amis et à ton équipe de soins de santé. Exerce-toi à t'exprimer de façon confiante mais respectueuse. Après, pense à la façon dont tu t'es exprimé et à ce qui est arrivé par la suite. Plus tu t'exerces à être assertif, plus tu auras confiance en toi et plus tu obtiendras le respect et la confiance des autres.

4. Pour faire partie de la prise des décisions, communique ce que tu veux.

À mesure que tu vieillis et que tu comprends mieux ton cancer et son traitement, tu voudras peut-être prendre plus de responsabilités dans la prise des décisions qui touchent ta santé et ton traitement. Ce changement pourrait être difficile étant donné que tes parents et ton équipe de soins de santé prennent déjà beaucoup de décisions pour toi. Si tu veux donner ton opinion davantage quant à la prise des décisions et que tu veux jouer un rôle de premier plan, parles-en à ton équipe de soins de santé. En posant des questions et en donnant ton opinion, tu montres que tu es prêt à prendre une plus grande responsabilité et à participer davantage. Comme l'objectif du traitement est que tu sois dans la meilleure santé possible, tu devrais participer aux décisions qui sont prises.

Comme un adolescent atteint du cancer l'a indiqué, « [participer aux décisions] te donne du contrôle... ça te donne de l'autonomie... ça te donne du contrôle sur ta vie... ça te donne de l'estime de soi... ça te donne confiance en toi... ça te donne ton identité. Tu te connais mieux toi-même quand tu prends des décisions ». (NS, 15 ans)

Dernières mises à jour: septembre 03 2019