Nutrition et santé mentale : acquérir de bonnes habitudes alimentaires

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Acquérir de bonnes habitudes alimentaires peut s’avérer difficile. Découvre ce que tu peux faire tous les jours pour développer une attitude positive envers la nourriture.

Planifier et préparer les repas

Participe à l’épicerie ainsi qu’à la planification et à la préparation des repas. Tu apprendras ainsi à faire des achats judicieux, à comprendre les étiquettes des aliments et à développer tes habiletés culinaires. Tu peux même partager tes recettes familiales préférées avec des proches et des amis.

Si tu constates que tu es toujours à la course pour aller à l’école ou au travail, pourquoi ne pas préparer un roulé pour le petit déjeuner, avec un peu de yogourt et des fruits le soir précédent. Le déjeuner est un repas important qui t’aidera à faire face à la journée!

Prendre des repas en famille

À cause des horaires chargés et des activités parascolaires, il peut être difficile de s’asseoir pour prendre des repas en famille tous les soirs. Partager un repas avec tes proches, même quelques fois par semaine sans aucune distraction, est une excellente façon de resserrer les liens familiaux, de te divertir et, au besoin, d’obtenir du soutien après une dure journée. Tout cela aide à rehausser la confiance en soi et les aptitudes à la communication, à améliorer le rendement scolaire et à réduire les problèmes de poids et de dépendance.

Développer une image corporelle saine

Comme beaucoup d’adolescents, tu vois peut-être défiler constamment des images et des messages sur l’apparence physique. La promotion à grande échelle de normes de beauté et de forme physique aussi étroites fait en sorte qu’il t’est difficile d’ignorer que tu devrais avoir une certaine apparence physique.

Quand tu te sens obligé de te conformer à une image corporelle idéale, essaie de te rappeler toutes les merveilleuses choses que ton corps peut faire au lieu de te concentrer simplement sur ton apparence. Des troubles alimentaires comme l’anorexie, la boulimie et les orgies alimentaires peuvent s’installer quand une personne a une mauvaise estime de soi ou se sent mal dans sa peau. Si tu as des préoccupations au sujet de ton image corporelle, n’hésite pas à en parler avec un parent, un fournisseur de soins ou un autre adulte en qui tu as confiance.

Maintenir une attitude saine envers la nourriture

Bien que la majeure partie de ton régime alimentaire devrait être riche en éléments nutritifs, il n’y a aucun mal à s’offrir des gâteries de temps à autre. Au lieu de sauter sur le dernier régime à la mode ou d’éliminer certains aliments (à moins d’avoir une allergie) :

  • essaie surtout de consommer chaque jour la quantité de calories qui correspond à ton stade de croissance et à ton niveau d’activité physique;
  • songe à consommer certains aliments plus souvent et d’autres moins souvent (par exemple, plus de fruits et moins de jus, ou plus d’aliments grillés et moins d’aliments frits);
  • consomme une variété d’aliments de tous les groupes alimentaires pour aider ton cerveau et ton corps à fonctionner le mieux possible.

Moins tu sentiras le besoin d’exercer un contrôle sur ce que tu manges, plus tu auras une attitude saine envers la nourriture. Cela dit, si tu as des questions sur l’adoption d’une alimentation équilibrée et le maintien d’un poids santé qui correspond à ton âge et à ton niveau d’activité, parles-en à un fournisseur de soins de santé, à ton médecin ou à un diététicien.

Dernières mises à jour: mars 22 2019