Médicaments pour cibler la drépanocytose, les infections et la douleur

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

En savoir plus sur l’hydroxyurée, un médicament qui aide les globules rouges à demeurer ronds et flexibles, sur les antibiotiques pour traiter les infections et sur les médicaments pour gérer les douleurs légères à modérées.

À retenir

  • L’hydroxyurée est un médicament d’ordonnance pris par voie orale chaque jour. Il aide les globules rouges à voyager facilement à travers de minuscules vaisseaux sanguins et aide à réduire les complications de la drépanocytose.
  • Les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections. Les infections peuvent constituer une urgence médicale pour les personnes atteintes de drépanocytose, il est donc important de traiter une infection rapidement.
  • La plupart des douleurs liées à la drépanocytose peuvent être traitées avec des médicaments en vente libre.
  • Les personnes souffrant de douleurs plus intenses peuvent recevoir des opioïdes au besoin ou être admises à l’hôpital pour recevoir des médicaments contre la douleur par voie intraveineuse.

Votre équipe de soins de santé peut vous recommander quelques types de médicaments pour vous aider à gérer la drépanocytose, comme les médicaments qui ciblent la drépanocytose, les antibiotiques pour traiter les infections et les analgésiques.

Médicaments pour cibler la drépanocytose

Hydroxyurée

L’hydroxyurée (souvent vendu sous le nom Droxia® ou Hydrea®) est un médicament d’ordonnance qui peut aider de nombreuses personnes atteintes de drépanocytose. Il se présente sous forme liquide ou en capsule et est pris par voie orale chaque jour.

L’hydroxyurée agit en aidant les globules rouges à demeurer ronds et flexibles. Cela leur permet de voyager plus facilement à travers de minuscules vaisseaux sanguins.

L’hydroxyurée ne guérit pas la drépanocytose, mais des recherches démontrent que, pour de nombreuses personnes, elle :

  • conduit à moins d’incidents de syndrome thoracique aigu ou de pneumonie;
  • réduit le nombre de crises de douleur;
  • réduit le besoin de transfusions sanguines;
  • réduit le besoin de visites et de traitements à l’hôpital.

Médicaments pour l’infection

Antibiotiques

Les infections sont traitées avec des antibiotiques.

Les infections peuvent être une urgence médicale pour les personnes atteintes de drépanocytose. Ainsi, dès les premiers signes d’une infection, comme de la fièvre, il est important de consulter immédiatement un fournisseur de soins de santé. Le traitement précoce de l’infection peut aider à prévenir des problèmes plus graves.

Médicaments pour la douleur légère à modérée

La plupart des douleurs liées à la drépanocytose peuvent être traitées avec des analgésiques en vente libre tels que l’acétaminophène et l’ibuprofène. Certaines personnes qui souffrent de douleurs plus intenses reçoivent des opioïdes (comme l’hydrocodone ou la morphine) au besoin. D’autres peuvent être admis à l’hôpital pour recevoir des médicaments contre la douleur par voie intraveineuse. Les médicaments administrés par voie intraveineuse sont habituellement plus puissants que les médicaments pris par voie orale.

Votre fournisseur de soins de santé pourrait suggérer d’utiliser l’analgésie équilibrée (soulagement de la douleur) pour votre douleur drépanocytaire. Cela signifie qu’il faut prescrire une gamme d’analgésiques pour maximiser le soulagement de la douleur et minimiser les effets secondaires négatifs.

Acétaminophène

L’acétaminophène est un médicament en vente libre sous forme de pilule. On pense qu’il réduit la douleur en affectant les parties du cerveau qui reçoivent des messages de douleur.

Bien que vous n’ayez pas besoin d’une ordonnance d’acétaminophène, votre fournisseur de soins de santé recommandera toujours une dose appropriée en fonction de votre âge et de votre poids. Si vous avez besoin d’acétaminophène, une version générique (sans nom de marque) fonctionne aussi bien qu’une version de marque, comme Tylenol®. Les génériques coûtent généralement moins cher.

Il est très important que vous vous en teniez à la dose recommandée d’acétaminophène. En prendre trop peut endommager votre foie.

De nombreux médicaments comprennent également de l’acétaminophène. Par exemple, l’oxycodone ou le tramadol peuvent contenir de l’acétaminophène. Même les médicaments contre le rhume ou les somnifères peuvent inclure de l’acétaminophène.

Informez votre fournisseur de soins de santé de tous les médicaments que vous prenez afin qu’il puisse s’assurer que vous respectez la dose quotidienne recommandée.

Effets secondaires de l’acétaminophène

L’acétaminophène est un analgésique sûr et efficace lorsque vous le prenez aux doses prescrites et pendant une courte période. Dans de rares cas, l’acétaminophène peut causer de la diarrhée, une perte d’appétit, des douleurs ou des crampes à l’estomac, des éruptions cutanées, de l’urticaire ou des démangeaisons, une transpiration accrue, des yeux ou une peau jaunes, des lésions hépatiques et un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Les AINS sont des pilules couramment utilisées pour traiter les épisodes de douleur causées par l’inflammation. L’inflammation se manifeste habituellement par des rougeurs, un gonflement ou de la chaleur. Les AINS agissent en interférant avec des enzymes spécifiques dans votre corps, ce qui réduit l’inflammation et la douleur.

Les AINS sont plus efficaces lorsque pris sur une courte durée pour soulager les maux de tête, les maux de dents, les douleurs musculaires et les crampes menstruelles. Parfois, ils peuvent être utilisés avec de l’acétaminophène ou des opioïdes pour gérer plus efficacement les maladies chroniques telles que les douleurs musculo-squelettiques.

Il existe de nombreux types d’AINS, mais vous ne pouvez prendre qu’un seul type à la fois.

Certains AINS, comme l’ibuprofène et le naproxène, sont disponibles en vente libre. Vous pouvez aussi voir l’ibuprofène sous les noms de marque Advil® et Motrin®. D’autres AINS sont disponibles uniquement sur ordonnance. Il s’agit notamment du diclofénac, du méloxicam et du célécoxib. Un type d’AINS, le toradol, est administré par voie intraveineuse en cas de douleur intense ou à l’hôpital.

Chaque AINS étant légèrement différent, l’un d’entre eux peut agir plus rapidement sur vous ou avoir des effets secondaires différents des autres. En cas de brefs épisodes de douleur, il est préférable d’utiliser un médicament qui agit rapidement et s’élimine tout de suite de l’organisme. Pour les épisodes de douleur qui durent longtemps, il peut être préférable d’utiliser des médicaments à plus longue durée d’action.

Effets secondaires des AINS

  • L’un des effets secondaires les plus courants des AINS est les maux d’estomac. Vous pouvez généralement éviter cela en prenant le médicament avec de la nourriture (ne serait-ce que quelques craquelins ou un verre de lait) et en prenant la bonne dose.
  • Utilisés régulièrement pendant une longue période ou à fortes doses, les AINS peuvent provoquer des problèmes rénaux. Ils peuvent également provoquer des ulcères d’estomac, qui peuvent entraîner des saignements dangereux et des perforations (trous minuscules dans la paroi de l’estomac). Si vous voyez du sang dans vos selles, ou si elles sont noires, si vous vomissez du brun ou du rouge vif ou si vous avez de fortes douleurs à l’estomac pendant que vous prenez des AINS, cessez la prise et consultez immédiatement votre fournisseur de soins de santé.
  • Les AINS peuvent aggraver vos maux de tête. Si vous avez tendance à avoir des migraines, ne prenez pas d’AINS plus de 15 jours par mois.
  • Dans de très rares cas, les AINS peuvent causer des problèmes de saignement. Si vous prenez des AINS, vous devrez peut-être arrêter de les prendre pendant une courte période si vous devez subir une chirurgie.
Dernières mises à jour: septembre 25 2023