Les symptômes postopératoires

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Les symptômes postopératoires sont les choses que tu ressens dans les jours et les semaines qui suivent la chirurgie. Évidemment, les symptômes peuvent différer largement en fonction du type de chirurgie que tu as subie.

  • La nausée peut être un effet secondaire désagréable d'une anesthésie. Ton infirmier peut te donner des médicaments qui t'aideront à te sentir mieux.
  • Certaines personnes ont des maux de tête après une chirurgie. Si cela t'indispose, indique-le à ton médecin ou ton infirmier.
  • Tu peux ressentir de la faiblesse, de la fatigue, de la raideur et être endolori d'avoir été en position allongée depuis si longtemps.
  • Ton incision peut être douloureuse. Tu en apprendras davantage à propos de la gestion de la douleur dans la prochaine section.
  • En raison de la douleur ou de la chirurgie elle-même, tu peux être incapable de prendre des respirations profondes comme tu le faisais auparavant. Il arrive que tes poumons se ferment ou que du liquide se forme à l'intérieur. Un physiothérapeute pourra t'aider à faire des exercices de respiration profonde et à sortir du lit.
  • Il y a toujours un risque d'infection après une chirurgie. Parmi les signes d'infection, on retrouve la fièvre, du pus (un liquide épais, malodorant, de couleur crème) à l'intérieur de ton incision, de la rougeur et une douleur plus accentuée autour du site d'incision. Si tu présentes ces symptômes, indique-le à ton médecin ou à ton infirmier.
  • L'anesthésie, les analgésiques puissants (les opiacés), le fait de rester au lit et de ne pas vraiment manger ni boire peut entraîner la constipation. Ceci peut être inconfortable. Ton médecin ou ton infirmier peut recommander certains médicaments afin de permettre à tes intestins de reprendre leur fonction. Le fait de manger, de boire et de bouger ton corps contribue réellement au retour à la normale.
  • Bien que rare, il arrive que des caillots se forment à l'intérieur de ton corps après une longue période d'immobilité. Il s'agit d'une situation très grave. Parmi les symptômes d'un caillot, on retrouve une nouvelle douleur et l'enflure dans ta jambe, une soudaine difficulté à respirer et de violents maux de tête. Si tu présentes ces symptômes, indique-le à ton médecin ou à ton infirmier immédiatement! Se déplacer aussitôt que possible après la chirurgie aide à prévenir la formation de caillots.
  • Certaines personnes éprouvent de la lassitude, de la tristesse ou sont d'humeur maussade après une chirurgie. Il peut être utile de parler à une personne de ton équipe de soins ou à un proche.

Que puis-je faire pour éviter ou réduire les symptômes postopératoires?

Le corps humain fonctionne mieux lorsqu'il bouge. Cela demeure vrai même après une chirurgie, ainsi plus tu commenceras à bouger tôt, mieux tu seras! Le mouvement peut diminuer les symptômes, comme la constipation, et t'aider à reprendre des forces et à retrouver l'appétit. Il peut également réduire le risque d'infection respiratoire et la formation de caillots. En bref, bouger aide à ton rétablissement et te permettra de sortir de l'hôpital plus rapidement. Ton infirmier ou un physiothérapeute t'enseignera des exercices pour t'aider, y compris des exercices de respiration pour augmenter ta capacité pulmonaire.

Dernières mises à jour: septembre 03 2019