Hémophilie : Relaxation et distraction

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Apprends des techniques de relaxation et de distraction qui aideront à soulager la douleur causée par l’hémophilie.

En plus des soins de soutien, des médicaments et de la physiothérapie dont il a été question dans ce module, tu peux te renseigner sur d’autres façons utiles de gérer la douleur. À l’aide de techniques de relaxation et de distraction, tu peux réduire la douleur causée par les saignements aigus et la douleur chronique due à l’arthrite causée par des saignements antérieurs. Ces techniques contribuent aussi à atténuer le stress et peuvent améliorer ton humeur.

La relaxation

La relaxation est une aptitude que tu peux acquérir et que tu peux améliorer avec de la pratique. Lorsque tu es détendu, ton corps est relâché et tes muscles sont dénoués. Si tu es assis sur une chaise ou allongé sur ton lit, tu peux sentir ton corps s’enfoncer à mesure que tu relâches tes tensions. Tu remarqueras aussi que ta respiration devient lente et profonde.

La minirelaxation

Lis les étapes ci-dessous et pratique-toi ensuite en t’assoyant sur une chaise confortable ou en t’allongeant.

  • Prends une grande respiration par le nez.
  • Sens ton ventre se soulever pendant que tu inspires.
  • Retiens ton souffle pour quelques secondes jusqu’à ce que tu aies compté jusqu’à cinq.
  • Fais un grand cercle avec tes épaules, puis laisse-les tomber en les relâchant.
  • Pense à RELAXER.
  • Respire par la bouche, lentement et calmement, comme si tu sifflais doucement.
  • Sens-toi plus détendu chaque fois que tu inspires.

Il y a plusieurs autres techniques de relaxation que tu peux apprendre facilement. Pour plus de renseignements, consulte le module sur la relaxation du carrefour d'informations sur l'AIJ.

La distraction

Comme nous l’avons mentionné dans ce module, c’est ton cerveau qui perçoit la douleur. La distraction est une technique que tu peux utiliser afin de modifier ces signaux de douleur. Le fait de se distraire peut t’aider à porter ton attention sur autre chose plutôt que de te concentrer sur la douleur.

L’imagerie

L’imagerie est une technique de distraction qui peut t’aider à gérer ta douleur.

  • Imagine que tu te trouves dans un endroit agréable, peut-être sur une plage ou dans un parc en compagnie de ta famille et tes amis. C’est beaucoup plus agréable que de penser à la douleur. Fais entrer en jeu le plus grand nombre de tes cinq sens possible.
  • Imagine que ta douleur est d’une certaine forme, taille ou couleur et modifie-les. Par exemple, si tu imagines que la douleur dans ton articulation a la taille d’une balle de baseball, fais la rapetisser dans ta tête jusqu’à ce qu’elle ait la taille d’une balle de golf ou d’une bille, ou qu’elle est même plus petite.

L’imagerie peut aussi t’aider avec le stress et la tension qui s’accumule dans ton corps en raison de tes inquiétudes. En pensant à quelque chose d’agréable, ton corps peut se détendre.

Lorsque tu pratiques l’imagerie, tu dois participer au tableau le plus activement possible. En participant plus activement, tu auras moins d’attention à porter à d’autres pensées.

Plusieurs exercices de distraction pourraient s’avérer utiles lorsque tu ressens de la douleur. Pour en savoir plus, consulte le module de distraction du carrefour d'informations sur l'AIJ.

Dernières mises à jour: mars 13 2019