AboutKidsHealth pour adolescents

 

 

Pain and cancerPPain and cancerPain and cancerEnglishOncologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANASymptomsPre-teen (9-12 years) Teen (13-18 years)Pain2019-09-03T04:00:00Z7.0000000000000070.50000000000001420.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Pain can be caused by cancer, procedures, treatments or symptoms of cancer and treatments. Find out how you can manage and how your health-care team can help you.</p><h2>What is pain?</h2> <figure> <div class="asset-animation"> <iframe src="https://teens.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/AKH/animations/How%20We%20Feel%20Pain/AMD_ICCP_how_we_feel_pain_teen_EN.aspx"></iframe> <br></div></figure> <p>You feel pain when nerve fibres in your body sense something unpleasant, such as a pin prick or extreme pressure, and send a message to the brain, which reads it as pain. Although pain is unpleasant, it’s actually a really useful warning sign from our bodies that something is wrong.</p><p>People are often most concerned and scared about the pain associated with cancer. You may think that if you have cancer you are bound to have pain and that nothing can be done to relieve it. But this isn’t true. </p><p>Cancer does not have to be painful. With the help of your medical team, cancer pain can be prevented or reduced so that you can do the activities that are important to you. Never think that you are being "weak" to ask for help with pain. Nobody will think you are just complaining. The sooner you speak up about your pain, the easier it is to treat! </p><h2>Key points</h2><ul><li>Pain is felt when nerve fibres in the body sense something such as a pin prick or extreme pressure, and then they send a message to the brain, which it reads as pain.</li><li>Cancer does not have to be painful; your health-care team can help you prevent and reduce pain.</li><li>Pain can be caused by a tumour, procedures, treatment side effects, mucositis or nerve damage.</li><li>Pain can be reduced through medications, exercises or stretches, using heat or cold, or through distraction.</li></ul>
La douleur et le cancerLLa douleur et le cancerPain and cancerFrenchOncologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANASymptomsPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)Pain2019-09-03T04:00:00Z000Flat ContentHealth A-Z<h2>Qu'est-ce que la douleur?</h2> <figure> <span class="asset-image-title">Comment ressentons-nous la douleur</span> <div class="asset-animation"> src="/Style%20Library/AKH/swfanimations/swf.html?swffile=HowWeFeelPain_teen_MED_ANI_FR.swf"<br></div> </figure> <p>Tu ressens de la douleur lorsque des fibres nerveuses spéciales de ton corps ressentent quelque chose de désagréable, comme une piqûre d'aiguille ou une pression extrême, et envoient un message à ton cerveau qui l'interprète comme une douleur. La douleur est désagréable, mais elle sert toutefois de bonne mise en garde de la part de notre corps.</p><p>Les gens sont souvent très inquiets et craintifs face à la douleur associée au cancer. Ils peuvent penser qu'avoir le cancer veut dire qu'ils éprouveront de la douleur et que rien ne peut être fait pour la soulager. Mais ce n'est pas le cas.<br></p><p>Le cancer ne doit pas nécessairement être douloureux. Avec l'aide de ton équipe médicale, la douleur liée au cancer peut être empêchée ou réduite pour que tu puisses faire les activités qui sont importantes pour toi. Ne pense jamais que c'est un signe de faiblesse de demander de l'aide parce que tu éprouves de la douleur. Personne ne pensera que tu fais simplement te plaindre. Plus vite tu parles de ta douleur, plus c'est facile de la traiter!</p>

 

 

 

 

La douleur et le cancer3518.00000000000La douleur et le cancerPain and cancerLFrenchOncologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANASymptomsPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)Pain2019-09-03T04:00:00Z000Flat ContentHealth A-Z<h2>Qu'est-ce que la douleur?</h2> <figure> <span class="asset-image-title">Comment ressentons-nous la douleur</span> <div class="asset-animation"> src="/Style%20Library/AKH/swfanimations/swf.html?swffile=HowWeFeelPain_teen_MED_ANI_FR.swf"<br></div> </figure> <p>Tu ressens de la douleur lorsque des fibres nerveuses spéciales de ton corps ressentent quelque chose de désagréable, comme une piqûre d'aiguille ou une pression extrême, et envoient un message à ton cerveau qui l'interprète comme une douleur. La douleur est désagréable, mais elle sert toutefois de bonne mise en garde de la part de notre corps.</p><p>Les gens sont souvent très inquiets et craintifs face à la douleur associée au cancer. Ils peuvent penser qu'avoir le cancer veut dire qu'ils éprouveront de la douleur et que rien ne peut être fait pour la soulager. Mais ce n'est pas le cas.<br></p><p>Le cancer ne doit pas nécessairement être douloureux. Avec l'aide de ton équipe médicale, la douleur liée au cancer peut être empêchée ou réduite pour que tu puisses faire les activités qui sont importantes pour toi. Ne pense jamais que c'est un signe de faiblesse de demander de l'aide parce que tu éprouves de la douleur. Personne ne pensera que tu fais simplement te plaindre. Plus vite tu parles de ta douleur, plus c'est facile de la traiter!</p><h2>Quel genre de douleur est-ce que je pourrais avoir avec le cancer?</h2><p>La douleur liée au cancer peut provenir de nombreuses sources.</p><ul><li>Douleur provenant de la tumeur : Tu pourrais ressentir de la douleur liée à la tumeur qui exerce une pression sur des os, des nerfs ou des organes. Cette douleur s'atténue ou disparaît habituellement complètement à mesure que le traitement élimine les cellules cancéreuses de ton corps.</li><li>Douleur provenant des interventions effectuées : Comme le traitement contre le cancer comprend de nombreuses interventions avec des aiguilles, cet aspect du cancer est peut-être celui qui fait le plus peur.</li><li>Douleur liée à des effets secondaires du traitement contre le cancer : Les effets secondaires du traitement contre le cancer sont notamment des maux d'estomac et de la douleur liée aux incisions chirurgicales (coupures).</li><li>Mucosite : Certaines chimiothérapies causent des <a href="https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3516&language=French">inflammations douloureuses dans la bouche</a> et dans le tube digestif (ton estomac et tes intestins).</li><li>Douleur neuropathique : Le cancer peut parfois causer des dommages neurologiques. Ceux-ci pourraient se présenter sous forme de douleur, de brûlure, de picotement, d'engourdissement, de faiblesse, de maladresse, de difficulté à marcher ou de sensations inhabituelles dans les mains, les bras, les jambes ou les pieds. Si tu éprouves ces symptômes, dis-le immédiatement à ton médecin.</li></ul><p>Rappelle-toi que la douleur n'est pas toujours liée au cancer. Tu n'as pas besoin d'avoir peur que chaque nouvelle douleur signifie que le cancer s'aggrave ou est revenu. Comme les autres personnes de ton âge, tu peux avoir des maux de tête, des élongations musculaires et d'autres douleurs. Toutefois, si tu prends des analgésiques sur ordonnance, vérifie avec ton <a href="https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3485&language=French">équipe de soins de santé</a> avant de prendre des analgésiques en vente libre.</p><h2>Comment mon équipe médicale saura-t-elle la douleur que je pourrais avoir?</h2><p>Chaque personne ressent la douleur de façon différente. Ton équipe de soins de santé saura seulement que tu as de la douleur si tu le lui dis. L'équipe te demandera habituellement si tu as beaucoup de douleur, en utilisant par exemple une échelle de 0 à 10. On pourrait te demander, « Si 0 est pas de douleur et que 10 est la pire douleur que tu pourrais avoir, comment évalues-tu la douleur que tu ressens en ce moment? ».</p><h2>Ton équipe médicale pourrait aussi te poser les questions suivantes.</h2><ul><li>Où se situe ta douleur? Est-ce qu'elle s'étend à une autre partie du corps?</li><li>Quand est-ce que la douleur a commencé? </li><li>Est-ce que la douleur est plus présente le jour ou la nuit? Est-ce qu'elle te réveille la nuit? Est-ce qu'elle est pire quand tu bouges? Qu'est-ce qui arrête la douleur?</li><li>Combien de temps dure la douleur?</li></ul><p>Il est important de penser à ces questions. Tes réponses aideront ton équipe de soins de santé à déterminer comment gérer ta douleur de la meilleure façon possible.</p><h2>Qu'est-ce qui peut être fait pour réduire la douleur?</h2><p>Ton équipe de soins de santé connaît les trois « P » de la réduction de la douleur — pharmacologique (médicaments), physique et psychologique! Entre eux, les différents membres de l'<a href="https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3485&language=French">équipe de soins de santé</a> travailleront avec toi pour réduire ta douleur de toutes les façons possibles.</p><h3>Soulagement pharmacologique de la douleur</h3><p>Les stratégies pharmacologiques sont des médicaments pour soulager ta douleur. Elles devront presque toujours être utilisées pour appuyer les stratégies physiques et psychologigues.</p><ul><li>Les analgésiques (médicaments visant à soulager la douleur) diminuent la sensation de douleur sans que tu perdes connaissance. Les analgésiques simples, comme les acétaminophènes (Tylenol), peuvent être utilisés pour soulager la douleur légère. Si tu as une douleur moyenne, ton équipe de soins de santé peut utiliser un mélange d'analgésiques simples et un analgésique opioïde léger (voir ci-dessous). Ton équipe de soins de santé te dira probablement d'éviter l'AAS (l'acide acétylsalicylique our l'aspirine) parce qu'ils peuvent augmenter le risque de saignement.</li><li>Les crèmes analgésiques peuvent être utilisées pour engourdir une partie de ton corps si tu subis une intervention en surface de la peau seulement, comme l'installation d'une ligne intraveineuse. </li><li>La sédation peut être utilisée pour atténuer la douleur et la peur que tu pourrais avoir avant les scintigraphies ou les tests qui comprennent des piqûres plus profondes qu'en surface de la peau. La sédation se fait au moyen de différentes combinaisons de médicaments qui sont donnés pour une courte période. Cette intervention est effectuée à l'hôpital et tu seras suivi de près. </li><li>Les opioïdes sont utilisés pour la douleur plus forte. Ces médicaments, qui comprennent la morphine et l'hydromorphone, agissent sur le cerveau en changeant la façon dont il perçoit les signaux de douleur. Comme la plupart des médicaments, les opioïdes ont des effets secondaires. Il s'agit notamment d'une respiration lente, de la somnolence, de la nausée, de vomissements, de la constipation et de démangeaisons. Il est important de discuter des avantages et des effets secondaires des médicaments avec ton médecin.</li><ul><li>Tu pourrais t'inquiéter de devenir dépendant des opioïdes qui te sont prescrits. Parle à ton équipe de soins de santé pour faire sûr que tu prends tes médicaments de façon sécuritaire. Elle te surveillera de près lorsque tu prends des opoïdes.<br></li></ul><li>Si tu as de la douleur ne​uropathique, tu devras peut-être prendre des médicaments anticonvulsivants comme de la gabapentine.</li><li>En petites doses, certains antidépresseurs, comme l'amitriptyline, peuvent aussi atténuer la douleur neuropathique. Contrairement à d'autres analgésiques, ceux-ci ne fonctionnent pas immédiatement, mais peuvent prendre jusqu'à cinq jours avant de faire effet.</li><li>Un bain de bouche avec des analgésiques peut engourdir les tissus dans la bouche afin de soulager les inflammations avant de manger ou de boire. Un bain de douche au bicarbonate peut aider à guérir les inflammations et les empêcher d'empirer.</li></ul><h3>Soulagement de la douleur physique</h3><p>Un physiothérapeute peut être appelé à aider au soulagement de la douleur qui vient de tes muscles et de tes nerfs. Il peut te montrer des exercices et des étirements pour aider à atténuer cette douleur.</p><p>La chaleur, le froid et le massage peuvent aussi soulager la douleur. La sensation de froid des popsicles et des copeaux de glace peut vraiment aider dans le cas de tes inflammations.<br></p><h3>Soulagement de la douleur psychologique</h3><p>Ton esprit est un outil très puissant! Tu peux l'utiliser pour changer la façon dont tu comprends et ressens la douleur. Une façon de faire face à la douleur est, par exemple, l'<a href="https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3548&language=French">imagerie guidée</a> et la <a href="https://teens.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=3546&language=French">distraction</a> durant les interventions douloureuses ou à d'autres moments où tu éprouves de la douleur.</p><p>N'oublie toutefois pas de te servir de ton cerveau pour comprendre une intervention et savoir à quoi t'attendre. Si tu n'es pas certain de quelque chose, assure-toi de poser des questions. Comme aucune question n'est stupide, continue de poser des questions jusqu'à ce que tu saches bel et bien ce qui va arriver.</p><h2>Ton plan de gestion de la douleur</h2><p>Ton équipe de soins de santé t'aidera à soulager ta douleur, mais tu dois aussi participer aux décisions prises quant à la façon dont ta douleur est gérée. Principalement, tu dois comprendre ton plan de gestion de la douleur.</p><p>Lorsque tu n'es pas hospitalisé, prends note de l'heure et de la quantité de chaque analgésique que tu prends. Tu peux le faire comme dans un journal et inclure des notes sur le degré de soulagement que tu as éprouvé (au moyen d'une échelle d'évaluation de la douleur) et la durée du soulagement. Apporte ce journal à la clinique pour aider le personnel à prendre d'autres décisions quant à ton plan de gestion de la douleur.</p><p>Quand tu comprendras mieux la douleur et la façon de la traiter, tu seras plus capable de dire ce que tu ressens et dans quelle mesure le traitement fonctionne à ton équipe de soins de santé.<br></p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/Cancer-related_pain_in_children.jpg