Drépanocytose : Régime alimentaire et activités physiques

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Votre régime alimentaire et votre activité physique affectent directement votre drépanocytose et comment vous vous sentez. Découvrez comment un régime alimentaire sain, suffisamment d’eau et de l’exercice régulier peuvent vous aider à gérer la drépanocytose.

À retenir

  • Un régime alimentaire sain, boire suffisamment de liquides et faire de l’exercice régulièrement sont tous des facteurs qui peuvent aider votre corps à travailler à son meilleur et vous aider à avoir plus d’énergie.
  • Visez trois à quatre séances d’exercice modéré par semaine. Commencez lentement et demandez conseil à votre équipe de soins de santé.
  • Un apport insuffisant en liquides peut entraîner l’agglutination des cellules sanguines et l’obstruction des vaisseaux sanguins. Pour éviter cela, buvez huit verres d’eau par jour et limitez la caféine et les boissons sucrées.

Bien qu’il n’existe pas de régime spécial pour la drépanocytose, il est important que les personnes atteintes aient un régime alimentaire sain et boivent suffisamment de liquides pour rester en bonne santé.

Parfois, les choses que vous mangez, ou que vous ne mangez pas, affectent directement votre drépanocytose. Un régime alimentaire sain est un régime qui contient la bonne quantité de nutriments pour que l’organisme fonctionne de manière optimale. Combinée à de l’exercice régulier, votre alimentation peut vous aider à avoir plus d’énergie et à vous sentir mieux tout au long de la journée.

Exercices physiques

Adolescente assise dans l'herbe avec une jambe tendue tout en se penchant en avant pour toucher ses orteils avec les deux mains

Que quelqu’un ait ou non la drépanocytose, l’exercice régulier favorise un corps et un esprit sains. Toutefois, si vous souffrez de douleur en lien avec votre drépanocytose, il est préférable d’éviter les exercices qui sollicitent beaucoup votre corps. Lorsque vous faites de l’exercice, vous respirez également plus rapidement pour répondre au besoin d’oxygène de votre corps.

Le type et la quantité d’exercice physique les plus appropriés varient d’une personne à l’autre, mais, en général, il est conseillé de faire de l’exercice modéré trois ou quatre fois par semaine. La plupart des gens apprennent à fixer leurs propres limites en fonction de l’expérience.

Parlez à votre équipe de soins de santé avant de commencer un nouveau programme d’exercices, ou si vous prévoyez faire de l’exercice ou des sports intenses. Ils peuvent vous donner des conseils sur la façon de commencer en toute sécurité et sur le rythme à adopter. Au fil du temps, vous pouvez augmenter progressivement le temps et les efforts que vous consacrez à l’activité choisie, mais n’oubliez pas de faire des pauses et de boire beaucoup d’eau.

Importance des fluides

On pense souvent qu’un régime alimentaire se résume à la nourriture que l’on consomme. Mais, en fait, les personnes atteintes de drépanocytose doivent également faire attention à ce qu’elles boivent.

Lorsque vous avez la drépanocytose, vous devez prendre soin de ne pas vous déshydrater (manque de liquides). La déshydratation peut entraîner l’agglutination des cellules sanguines et l’obstruction des vaisseaux sanguins. Pour éviter cela, buvez au moins huit verres d’eau chaque jour (environ 2 litres ou 64 oz) et évitez les boissons sucrées et les boissons contenant de la caféine.

Si vous remarquez que certains éléments de votre régime alimentaire ont une incidence sur votre drépanocytose, discutez avec votre équipe de soins de santé afin d’obtenir l’équilibre nutritionnel qui vous convient le mieux.

Dernières mises à jour: novembre 06 2023