Devenir conscient(e) de tes pensées

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Les pensées positives entraînent de bons sentiments et de bonnes émotions. Ces pensées peuvent t’aider à vivre moins de stress et de tensions.

​Pensées positives et pensées négatives

Voici quelques exemples de pensées positives :

  • je suis vraiment bon(ne) en biologie;
  • je ne suis pas un excellent guitariste, mais j’ai certainement du plaisir à en jouer!
  • je peux gérer cette poussée d’arthrite.

Les pensées négatives peuvent entraîner des sentiments et des émotions négatifs. Ces pensées peuvent également entraîner beaucoup de stress et de tensions. Voici quelques exemples de pensées négatives :

  • je ne vais pas avoir une bonne note au prochain test de math;
  • je ne peux pas finir ce projet à temps!
  • cette poussée ne finira jamais.
  • il ne m’appréciera jamais.

Nous avons tous des pensées négatives qui vont et viennent dans notre esprit. En général, ces pensées ne causent aucun problème. Toutefois, lorsque tu commences à te concentrer beaucoup sur tes pensées négatives, de mauvais sentiments peuvent apparaître. Peux‑tu imaginer avoir des pensées négatives dans ton esprit toute la journée? Tu aurais beaucoup de difficulté à te sentir bien.

Catastrophisation

On donne le nom catastrophisation à un autre type de pensée centrée sur les pensées négatives. Une catastrophe est un désastre ou un événement horrible tel que le naufrage d’un navire ou un tremblement de terre qui fait beaucoup de victimes. Toutefois, la catastrophisation, c’est lorsque nous pensons que quelque chose d’horrible s’est produit alors qu’en réalité, l’incident n’est pas si terrible.

Voici un exemple de la façon dont de jeunes gens peuvent avoir des pensées catastrophisantes :

Carrie a étudié toute la semaine pour son examen en chimie. Lorsqu’on lui remet son examen une semaine plus tard, elle constate qu’elle a eu une note de 70 %. C’est sa plus basse note jamais obtenue. En fixant son examen, elle pense:

« Je ne peux pas croire que j’ai eu cette note. J’ai tellement étudié et ça n’a rien donné! Je vais avoir un échec dans ce cours et je ne pourrai jamais entrer à l’université. Mes parents vont me détester. Ma vie est foutue! »

Carrie voit comme une catastrophe (« ma vie est foutue! ») un événement négatif qui a peu d’importance (une note qui aurait pu être meilleure à un test).

As‑tu déjà « catastrophisé » quelque chose?

Plus loin dans ce module, tu apprendras des moyens qui t’aideront à gérer tes pensées négatives. Cela te permettra d’apprendre comment transformer des sentiments négatifs en pensées positives.

Croyances réalistes et croyances irréalistes

Une croyance irréaliste est une chose que tu crois, mais qui n’est pas vraie. Ces croyances irréalistes peuvent alors entraîner des pensées négatives et du stress. Elles peuvent aggraver ta douleur et d’autres symptômes.

Voici un exemple :

Dans cet exemple, la croyance irréaliste a entraîné des pensées négatives. Il est clair que le fait de croire qu’un bon joueur de basket‑ball ne manque jamais un panier est une croyance fausse ou irréaliste. Tous les joueurs de basket‑ball, même les meilleurs au monde, manquent parfois un panier. L’accumulation de pensées négatives de ce genre peut entraîner de mauvais sentiments de stress et des tensions. Il est possible de changer des croyances irréalistes en croyances réalistes. Cela peut t’aider à mieux te sentir.

Dans la prochaine section, nous aborderons des moyens de changer tes pensées négatives en pensées positives.​

Dernières mises à jour: janvier 31 2017