Arthrite idiopathique juvénile systémique (AIJS)

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

L’arthrite idiopathique juvénile systémique (prononcer sis-té-mic), ou AIJS est moins fréquente et ne touche que de 10 % à 15 % des jeunes atteints d’AIJ. Il s’agit souvent d’une forme plus grave d’AIJ. Systémique signifie que la maladie touche plus d’une partie du corps, plutôt que les articulations.

Faits éclairs sur l’AIJS

Arthrite idiopathique juvénile systémique (AIJS)
L'AIJS touche tout autant les hommes que les femmes. Elle se caractérise par la présence de fièvre, de ganglions lymphatiques enflés et d'éruptions cutanées. Dans sa forme grave, elle peut causer l'inflammation du cœur, des poumons, du foie ou de la moelle épinière.

Si tu es atteint ou atteinte d’AIJS, les faits suivants pourraient t’intéresser :

  • Il touche autant les garçons que les filles.
  • Il peut ne toucher que quelques articulations ou en toucher beaucoup.
  • La maladie peut être légère ou grave.
  • L’AIJS provoque habituellement des poussées de fièvre. Une poussée est une fièvre qui grimpe et qui tombe rapidement. Elle se produit habituellement une à deux fois par jour.
  • La fièvre cause habituellement de la fatigue et un sentiment de malaise. Elle est plus fréquente en fin d’après-midi et en soirée. Lorsque la température revient à la normale, on se sent mieux.
  • Les symptômes de l’AIJ se manifestent habituellement (mais pas toujours) dans les six mois suivant l’apparition de la fièvre. Habituellement, les symptômes ne disparaissent pas, même si la fièvre s’en va.
  • On peut aussi avoir un rash : des plaques rose pâle sur le torse, les avant-bras, les cuisses et d’autres parties du corps. Le rash peut aller et venir avec la poussée de fièvre.
  • Les ganglions sont souvent enflés.
  • Le foie et la rate peuvent être plus grands que la normale.
  • Vous pouvez avoir des inflammations autour du cœur, des poumons ou des intestins. De plus, le système immunitaire peut commencer à détruire les cellules sanguines.
  • La maladie oculaire appelée uvéite n’est pas courante.

Il existe de nombreuses autres maladies pouvant également causer de la fièvre et un rash chez les jeunes. Dans les premiers moments de l’AIJS, il n'y a parfois aucun signe d’inflammation des articulations comme de la douleur ou de l’enflure. Cela devient très difficile de poser un diagnostic de ce type d’AIJ. De nombreux tests s’avèrent souvent nécessaires pour poser un diagnostic de ce type d’AIJ. Les problèmes corporels associés à ce type d'AIJ, comme une inflammation du cœur ou des poumons, constituent rarement un danger de mort.

La durée de l’AIJS varie d’une personne à l’autre. Certains jeunes ne vivront qu’un épisode de la maladie, se porteront mieux et n’auront plus jamais de problème par la suite. Par contre, d’habitude, il y a des poussées de la maladie évolutive au fil du temps. Un petit nombre de jeunes atteints d’AIJS développent une arthrite très grave dans plusieurs articulations. Il est possible qu’ils aient besoin d'un traitement agressif afin de la maîtriser.

Dernières mises à jour: janvier 31 2017