AboutKidsHealth for Teens

 

 

Moving on: WorkingMMoving on: WorkingMoving on: Working-CANEnglishRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNAPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDLynn Spiegel, MD, FRCPCLaurie Horricks, FN, MNTonya Palermo, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<h2>JIA and the workplace</h2><p>It is important that you talk to your employer about JIA.You might not want to tell your employer because you may be worried that they might fire you, not schedule you for as many hours or tell your co-workers. However, there are many ways that you and your employer can work together to help you cope with JIA while at work. </p>
Grandir : le travailGGrandir : le travailMoving on: WorkingFrenchRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNAPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDLynn Spiegel, MD, FRCPCLaurie Horricks, FN, MNTonya Palermo, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<h2>Le lieu de travail et l'AIJ</h2><p>Il est important de parler à ton employeur au sujet de ton AIJ. Tu ne veux peut-être pas lui dire que tu en es atteint de crainte qu’il te congédie, te donne moins d’heures de travail ou parle de ta maladie à tes collègues. Toutefois, ton employeur et toi pouvez collaborer de bien des façons pour t’aider à gérer ton AIJ lorsque tu es au travail.</p>

 

 

Grandir : le travail2633.00000000000Grandir : le travailMoving on: WorkingGFrenchRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNAPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDLynn Spiegel, MD, FRCPCLaurie Horricks, FN, MNTonya Palermo, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<h2>Le lieu de travail et l'AIJ</h2><p>Il est important de parler à ton employeur au sujet de ton AIJ. Tu ne veux peut-être pas lui dire que tu en es atteint de crainte qu’il te congédie, te donne moins d’heures de travail ou parle de ta maladie à tes collègues. Toutefois, ton employeur et toi pouvez collaborer de bien des façons pour t’aider à gérer ton AIJ lorsque tu es au travail.</p><h3>Modifications apportées à ton espace de travail</h3><ul><li>Organise ton espace de travail pour que les objets dont tu te sers couramment soient à portée de main. </li><li>Si tu travailles assis(e) à un bureau et que tu utilises un ordinateur, place ta chaise à une distance confortable de ton ordinateur. Tes coudes doivent reposer en position détendue dans un angle de 90 degrés avec le clavier. </li><li>Sers-toi d’un escabeau pour atteindre les objets qui sont sur des tablettes hautes. </li><li>Si tu dois rester debout à ton travail pendant de longues périodes, tiens‑toi sur un tapis en caoutchouc ou un tapis anti-fatigue. </li></ul><h3>Gestion du temps</h3><ul><li>Travaille à un rythme modéré et raisonnable. </li><li>Fais les tâches les plus importantes dans les moments où tu sens que tu as le plus d’énergie. </li><li>Prends des pauses! </li><li>Si ton milieu de travail te permet de travailler selon un horaire variable ou par quarts de travail, profites-en pour choisir l’horaire qui te convient le mieux. Parfois, travailler plus tôt ou plus tard dans la journée peut t’aider.</li></ul><h3>D’autres conseils</h3><ul><li>Évite de faire subir de la tension à tes articulations. Change de position : reste debout, puis assieds-toi, marche et ainsi de suite.</li><li>N’oublie pas de te lever et de t’étirer environ une fois par heure. </li></ul><h3>Déplacement et levage</h3><ul><li>Si possible, essaie d’éviter de soulever des objets lourds.</li><li>Si tu dois déplacer des objets lourds dans le cadre de ton travail, utilise un chariot ou une machine pour t’aider, dans la mesure du possible.</li><li>Essaie de faire rouler ou glisser les objets lourds lorsque cela est possible.</li><li>Prends ton temps pour déplacer des objets. Tu risques de blesser tes articulations dans la précipitation.</li></ul><h3>Autres solutions</h3><ul><li>Si tu travailles à l’ordinateur, essaie d’utiliser un clavier ajustable. Cela te permettra de garder tes mains, tes poignets et tes avant-bras dans une position plus naturelle. </li><li>Une souris avec une boule de commande permet de réduire les mouvements de ta main et de ton bras lorsque tu travailles à l’ordinateur. </li><li>Utilise une agrafeuse ou une perforatrice électrique. </li><li>Si tu disposes d’un casque téléphonique, utilise-le. Cela t’évitera de plier le cou lorsque tu tiens le combiné du téléphone. </li><li>Mets des semelles intérieures dans tes chaussures. Cela diminuera la tension subie par tes pieds, tes jambes et le bas de ton dos. </li><li>Évite de porter des talons hauts, surtout au travail. </li></ul><p>Tu dois dire à ton employeur que tu as de l’AIJ, car la maladie peut avoir des effets sur ta capacité de travailler. Cela contribuera à ta sécurité et à celle de tes collègues. Voici quelques questions que ton employeur pourrait te poser : </p><ul><li>Est-ce que c’est contagieux?</li><li>Comment est-ce que cela se traite?</li><li>Est-ce que tes médicaments peuvent nuire à ta concentration?</li><li>Quels sont les signes ou symptômes qui indiquent que tu as besoin d’aide médicale?</li><li>Quelle est la marche à suivre en cas d’urgence?</li><li>As-tu des restrictions pour certaines activités?</li><li>Auras-tu besoin de mesures particulières (changements ou aide) pour faire ton travail?</li><li>Devras-tu t’absenter du travail très souvent?</li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/moving_on_working_JIA_US.jpg