AboutKidsHealth for Teens

 

 

Exercise and JIAEExercise and JIAExercise and JIA-CANEnglishRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDKristi Whitney, BSc PT, MScChristine O’Brien, OT Reg (Ont), MScAdam Huber, MSc, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<div class="asset-video"> <iframe src="https://www.youtube.com/embed/jOh0lem84V0" frameborder="0"></iframe> <br></div> <p>Talk with your <a href="/Article?contentid=2602&language=English">physiotherapist</a> or doctor about the best types of exercise for you. Doing the wrong kind of exercise can actually cause more pain or problems! There should be no restrictions on the types of sports and leisure activities you can do. The one exception would be if you have severe joint damage or neck problems. Talk to your doctor to find out if you have any activity restrictions. At times when your arthritis is very active and a joint is swollen, you may need to restrict some activities temporarily.<br></p>
L’exercice et l'AIJLL’exercice et l'AIJExercise and JIAFrenchRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDKristi Whitney, BSc PT, MScChristine O’Brien, OT Reg (Ont), MScAdam Huber, MSc, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<div class="asset-video"> <iframe src="https://www.youtube.com/embed/CDx9vQFG_vg?rel=0" frameborder="0"></iframe> <br></div><p>Demande à ton <a href="/Article?contentid=2602&language=French">physiothérapeute</a> ou à ton médecin quels sont les meilleurs exercices pour toi. Faire les mauvais exercices peut en fait te causer plus de douleur ou de problèmes! Il ne devrait pas y avoir de restriction quant aux sports et aux loisirs que tu peux pratiquer, sauf si tu as des lésions graves aux articulations ou si tu as des problèmes au cou. Demande à ton médecin s’il y a des restrictions quant aux activités que tu peux faire. Parfois, lorsque ton arthrite est très évolutive et que tes articulations sont enflées, il se peut que tu doives restreindre tes activités temporairement.</p>

 

 

L’exercice et l'AIJ2604.00000000000L’exercice et l'AIJExercise and JIALFrenchRheumatology;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDKristi Whitney, BSc PT, MScChristine O’Brien, OT Reg (Ont), MScAdam Huber, MSc, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<div class="asset-video"> <iframe src="https://www.youtube.com/embed/CDx9vQFG_vg?rel=0" frameborder="0"></iframe> <br></div><p>Demande à ton <a href="/Article?contentid=2602&language=French">physiothérapeute</a> ou à ton médecin quels sont les meilleurs exercices pour toi. Faire les mauvais exercices peut en fait te causer plus de douleur ou de problèmes! Il ne devrait pas y avoir de restriction quant aux sports et aux loisirs que tu peux pratiquer, sauf si tu as des lésions graves aux articulations ou si tu as des problèmes au cou. Demande à ton médecin s’il y a des restrictions quant aux activités que tu peux faire. Parfois, lorsque ton arthrite est très évolutive et que tes articulations sont enflées, il se peut que tu doives restreindre tes activités temporairement.</p><h2>Les types d’exercices</h2><p>Il y a plusieurs types d’exercices que tu peux faire pour t’aider à maintenir tes articulations en santé. Ces exercices peuvent diminuer la gravité de certains de tes symptômes. </p><ul><li> <a href="#motion">Exercices d’amplitude de mouvement</a>;</li><li> <a href="#stretch">Étirements, y compris le yoga</a>;</li><li> <a href="#strength">Exercices de renforcement</a>;</li><li> <a href="#cardio">Santé cardiovasculaire</a>.</li></ul><p>Demande à ton physiothérapeute ou à ton médecin quels sont les meilleurs exercices pour toi. Faire les mauvais exercices peut en fait te causer plus de douleur ou de problèmes!</p><p>Il ne devrait pas y avoir de restriction quant aux sports et aux loisirs que tu peux pratiquer, sauf si tu as des lésions graves aux articulations ou si tu as des problèmes au cou. Demande à ton médecin s’il y a des restrictions quant aux activités que tu peux faire. Parfois, lorsque ton arthrite est très évolutive et que tes articulations sont enflées, il se peut que tu doives restreindre tes activités temporairement.</p><h2 id="motion">Les exercices d’amplitude de mouvement</h2><p>L’amplitude de mouvement est la capacité de tes articulations à bouger dans certaines directions. Lorsqu’une articulation est atteinte d’AIJ évolutive, tu as tendance à la maintenir dans une « position de confort ». C’est habituellement en position pliée. Cela peut vite réduire ta capacité à bouger ton articulation et mener à une contracture en flexion. Une contracture en flexion, c’est lorsque l’articulation a une limite tenace dans ses mouvements et qu’elle coince en position pliée.</p><p>Les exercices d’amplitude de mouvement aident à réduire la raideur et à améliorer la capacité de tes articulations à bouger. Ces exercices sont doux et sécuritaires. Tu peux les faire même quand tes articulations sont douloureuses et enflées. Les exercices d’amplitude de mouvement sont importants, car la plupart de tes activités quotidiennes ne font pas bouger tes articulations dans toute leur amplitude. </p><p>Pour être les plus efficaces possible, ces exercices doivent être faits tous les jours. Cependant, la plupart des gens trouvent cela difficile à faire. Choisis des exercices d’amplitude de mouvement qui font travailler tes articulations les plus raides et fais-les aussi régulièrement que possible. Tu trouveras peut-être plus facile de faire ces exercices sous la douche. Tu peux aussi essayer de les faire lors de courtes pauses quand tu fais tes devoirs ou lorsque tu es à l’ordinateur.</p><p>Tu n’es pas forcé de faire des exercices d’amplitude de mouvement pour TOUTES tes articulations, TOUT le temps. Un physiothérapeute peut t’aider à faire cela.</p><h2 id="stretch">Les étirements</h2><p>Les étirements sont très importants. Ils peuvent diminuer la raideur et aider à garder tes articulations et tes muscles flexibles. Cela facilite grandement tes activités quotidiennes. En faisant des étirements, tu augmenteras progressivement l’amplitude de mouvement de tes articulations en améliorant la souplesse de tes muscles. De plus, cela peut améliorer ta flexibilité et réduire la douleur et la raideur. Les étirements peuvent t’aider à bouger plus facilement.</p><p>Pour améliorer la souplesse de tes muscles, tu dois faire ces exercices régulièrement.</p><p>Assure-toi de t’échauffer avant de t’étirer. Commence par bouger pendant cinq à dix minutes. Tu aimeras peut-être faire tes étirements après avoir pris une douche ou un bain chaud(e). Tu dois t’étirer lentement et tenir chaque position pendant au moins 20 secondes. Tu dois faire ces étirements sans donner de coups! Idéalement, tu devrais t’étirer au moins trois à cinq fois par semaine pour noter une amélioration de ta flexibilité. Demande à ton ou ta physiothérapeute quels étirements tu peux faire. </p><p>Pourquoi ne pas essayer le yoga ou le Pilates? Ces activités se concentrent sur l’amélioration de la flexibilité musculaire et comprennent des exercices d’étirement. Cela pourrait te permettre t’intégrer des étirements d’une façon plus agréable. Peut-être que certain(e)s de tes ami(e)s aimeraient aussi faire une de ces activités!</p><p>Pour de plus amples renseignements, consultez la page sur le « <a href="/Article?contentid=2605&language=French">Yoga</a> ».</p><h2 id="strength">Exercices de renforcement</h2><p>Les exercices isométriques : Lorsque tu fais ces exercices, tu raffermis tes muscles sans bouger ton articulation. C’est sécuritaire. Comme ces exercices ne font pas bouger tes articulations, il sera plus confortable pour toi de les faire lorsque tes articulations sont douloureuses et enflées. </p><p>Les exercices isotoniques : Pour faire ces exercices, tu fais travailler tes muscles tout en bougeant ton ou tes articulation(s) dans une certaine amplitude. Les exercices isotoniques peuvent se faire avec ou sans résistance. Tu peux ajouter une résistance en utilisant le poids de ton corps. Tu peux aussi utiliser des poids externes comme ceux qui s’installent aux poignets ou aux chevilles, ou des élastiques d’exercice. En règle générale, si tu peux faire deux séries de dix répétitions d’un exercice facilement, tu peux ajouter une résistance. Commence avec un poids léger (0,5 kg à 2,25 kg environ, ou 1 lb à 5 lb) ou un élastique à faible résistance. Entraîne-toi lentement, selon tes capacités. </p><div class="caution"><p>Il est important de te placer dans la bonne position lorsque tu fais ces exercices. Il est normal que tes muscles soient un peu raides le lendemain. Toutefois, ces exercices ne devraient PAS provoquer plus de douleur ou d’enflure dans tes articulations. </p></div><p>Parle à ton ou ta physiothérapeute ou à un autre spécialiste de l’exercice avant de commencer un programme de renforcement. De façon générale, les gens atteints d’AIJ prennent une charge plus légère et font plus de répétitions. Une bonne façon de commencer pourrait être de faire dix répétitions d’un exercice, de faire une courte pause, puis de faire une autre série de dix. Fais cela de trois à cinq fois par semaine. Il est reconnu que ce genre de programme améliorera ta force musculaire et ton endurance. Toutefois, tout ce que tu peux faire est mieux que rien! </p><p>Tu trouves peut-être que tu as trop d’exercices à faire. Parle à ton ou ta physiothérapeute des moyens de rendre ton programme plus réaliste. Tu pourrais alterner tes exercices pour ne pas les faire tous chaque jour. Tu pourrais aussi te concentrer sur un ou deux des exercices les plus importants pendant un certain temps, puis te concentrer sur d’autres plus tard. Détermine tes objectifs et les exercices qui peuvent t’aider à les atteindre.</p><h2 id="cardio">Forme cardiovasculaire</h2><p>La santé cardiovasculaire est extrêmement importante pour tout le monde, y compris les jeunes atteints d’AIJ. Une bonne santé cardiovasculaire peut t’aider à maintenir un poids santé, à contrôler ta douleur et à améliorer ton sommeil et ton humeur. </p><p>Pour améliorer ta santé cardiovasculaire, un exercice doit être assez intense pour élever ta fréquence cardiaque et la maintenir à ce niveau pendant un certain temps. Toutes les activités qui font bouger de façon continue sont utiles. Si tu es atteint(e) d’AIJ, tu trouveras peut-être plus facile de faire de la natation, de l’aquaforme, de la marche rapide, du patin à roues alignées, de la danse ou du vélo. </p><p>Pour des suggestions afin de devenir plus actif ou active, tu peux visiter cette page sur le site Web de Santé Canada :</p><p> <a href="http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/physactiv/index-fra.php">http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/physactiv/index-fra.php</a></p><h2>Un message d'espoir </h2><div class="callout2"><p>C’est difficile pour un enfant qui fait de l’AIJ de faire les mêmes activités que les autres enfants qui sont en santé. Je le sais parce que je fais de l’AIJ depuis 10 ans. J’avais 4 ans quand les médecins ont découvert que je faisais de l’AIJ. Je ne me souviens pas très bien de comment c’était au début, mais je sais que j’ai dû avoir beaucoup de traitements, d’opérations, de physiothérapie et d’ergothérapie. J’ai appris à vivre avec l’AIJ tous les jours. Je commence la journée en faisant mes étirements et mes exercices. Des fois, je n’ai pas le goût de les faire, mais j’ai mal plus tard dans la journée si je ne les fais pas. Mes articulations et mes muscles font mal, mais je donne toujours le maximum. Je sais que je ne peux pas faire du sport de compétition avec des jeunes de mon âge, parce qu’ils sont plus forts et plus rapides que moi. Malgré tout, je ne lâche jamais et je travaille très fort. Mes parents m’encouragent à faire de mon mieux. </p><p>Je suggère à tous les enfants qui font de l’AIJ de toujours prendre leurs médicaments, de faire de l’exercice, d’avoir du plaisir et de ne jamais lâcher. Même si tu as l’impression que la journée sera difficile parce que tu ne « sens » pas, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel! Garde la tête haute et ne lâche pas. J’ai trouvé ça très difficile par moments, mais je ne laisse jamais la maladie gagner. </p><p>- Daniele, 14</p></div><br>