AboutKidsHealth for Teens

 

 

Physical methods to treat painPPhysical methods to treat painPhysical methods to treat pain-CANEnglishRheumatology;Pain/Anaesthesia;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)Joint or muscle pain;Pain2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MD​Tonya Palermo, PhDKristi Whitney, BSc PT, MScJudy McKague, PT​​​000Flat ContentHealth A-Z<p>Physical methods like heat, cold, touch, and exercise can help to reduce pain. These strategies can help improve your overall sense of well-being. They can improve your ability to do the things you want to do. Physical treatments can be used on their own for the treatment of pain, However, they are typically used in combination with other pain-relieving methods.</p>
Méthodes physiques pour traiter la douleurMMéthodes physiques pour traiter la douleurPhysical methods to treat painFrenchRheumatology;Pain/Anaesthesia;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)Joint or muscle pain;Pain2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MD​Tonya Palermo, PhDKristi Whitney, BSc PT, MScJudy McKague, PT​​​000Flat ContentHealth A-Z<p class="ms-rteElement-P">Les méthodes physiques comme la chaleur, le froid, le massage ou la friction ainsi que l’exercice peuvent diminuer la douleur. Ces stratégies peuvent améliorer ton sentiment général de bien-être. Elles peuvent améliorer ta capacité à faire les activités que tu veux faire. Les traitements physiques peuvent être utilisés seuls pour calmer la douleur. Toutefois, on les combine souvent à d’autres méthodes de traitement de la douleur. </p>

 

 

Méthodes physiques pour traiter la douleur2572.00000000000Méthodes physiques pour traiter la douleurPhysical methods to treat painMFrenchRheumatology;Pain/Anaesthesia;AdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)BodySkeletal systemNon-drug treatmentPre-teen (9-12 years) Teen (13-15 years) Late Teen (16-18 years)Joint or muscle pain;Pain2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MD​Tonya Palermo, PhDKristi Whitney, BSc PT, MScJudy McKague, PT​​​000Flat ContentHealth A-Z<p class="ms-rteElement-P">Les méthodes physiques comme la chaleur, le froid, le massage ou la friction ainsi que l’exercice peuvent diminuer la douleur. Ces stratégies peuvent améliorer ton sentiment général de bien-être. Elles peuvent améliorer ta capacité à faire les activités que tu veux faire. Les traitements physiques peuvent être utilisés seuls pour calmer la douleur. Toutefois, on les combine souvent à d’autres méthodes de traitement de la douleur. </p><h2>Chaleur</h2><p>La chaleur est utile pour traiter la douleur causée par <a href="/Article?contentid=2578&language=English">la raideur</a>. Appliquer de la chaleur augmente la circulation sanguine. La chaleur est apaisante et elle peut enlever la raideur de tes muscles et de tes articulations. </p><p>Voici certaines façons d’utiliser la chaleur :</p><div><ul><li>Appliquer une bouillotte, un sachet chauffant ou une couverture/un coussin chauffant. </li><li>Frotter la partie douloureuse avec des pommades, des onguents ou des gels chauffants. </li><li>Prendre un bain chaud ou une douche chaude. </li><li>Faire des exercices dans un spa ou dans une piscine chauffée. </li><li>Faire tremper ses mains, ses pieds et ses coudes dans de la paraffine liquide. </li></ul><div class="caution"><p>Fais attention pour ne pas te brûler avec les objets chauds. Ne t’endors jamais sur un coussin chauffant. Éteins-le quand tu commences à somnoler.</p></div><h2>Froid</h2><p>Certaines personnes préfèrent utiliser le froid pour traiter la douleur. Le froid est vraiment très utile pour calmer les articulations rouges et enflées. Le froid enlève les sensations. Il insensibilise les terminaisons nerveuses de la région douloureuse. Le froid peut également diminuer l’inflammation et l’enflure en ralentissant la circulation sanguine et l’activité des cellules de ton corps.</p><p>Voici certaines façons d’utiliser le froid :</p><ul><li>Appliquer un bloc réfrigérant ou un sachet de gel refroidissant enroulé dans une serviette sur la région douloureuse. </li><li>Appliquer un sac de plastique rempli de glace ou encore de légumes congelés (comme des petits pois) enroulé dans une serviette pour ne pas geler ta peau. </li><li>Appliquer une compresse froide ou un linge froid. </li><li>Frotter la partie douloureuse avec des pommades, des onguents ou des gels à base de menthol. </li></ul><div class="caution"><p>Fais attention pour ne pas te geler la peau avec les objets froids.</p><br> </div><p>La chaleur et le froid calment la douleur à court terme. Certaines personnes croient qu’il est utile d’alterner le chaud et le froid pour diminuer l’enflure et les spasmes musculaires et calmer la douleur articulaire. En règle générale, on suggère d’alterner le chaud et le froid aux 20 minutes.</p><h2>Massage</h2><p>Se faire masser ou se faire frotter peut également atténuer la douleur. Le massage étire et détend les muscles raides et diminue le stress. Le frottement des articulations peut empêcher une partie des signaux de douleur de se rendre à ton cerveau.</p><p>Voici certaines façons d’obtenir un massage : </p><ul><li>Prends rendez-vous auprès d’un massothérapeuthe. Bien que cette solution aide tout ton corps à relaxer, il se peut que tu ne puisses pas prendre beaucoup de rendez-vous si l’assurance de tes parents ne couvre pas tous les frais. </li><li>Demande à ta mère ou à ton père de frotter tes articulations douloureuses. </li><li>Fais-toi un massage en frottant les régions de ton corps qui sont douloureuses. </li><li>Utilise un appareil pour massages de dos ou encore un oreiller à massages. </li></ul><h2>Exercice</h2><p>Des <a href="/Article?contentid=2604&language=French">exercices doux et réguliers</a> peut t’aider à protéger tes articulations et tes muscles des blessures. L’exercice renforcit tes muscles pour qu’ils soutiennent mieux tes articulations. Lorsqu’une articulation est entourée de muscles forts, elle subit moins de pression que lorsqu’elle est soutenue par des muscles faibles et petits. L’exercice régulier t’aide également à maintenir un poids idéal, ce qui réduit aussi la pression sur tes articulations.</p><p>L’exercice encourage la guérison des régions blessées ou enflammées, te donne de l’énergie et améliore ton moral. L’exercice produit également des analgésiques naturels dans ton corps appelés endorphines. </p><p>Il est important d’aimer l’exercice que tu fais. Tu peux commencer par la natation, le yoga ou tout simplement promener ton chien, puis en faire plus. </p><p>Il se peut que tu n’aies le goût de rien lorsque tes articulations te font mal et que tu ne puisses pas faire ta routine d’exercice habituelle. Il se peut également que tu veuilles rester seul(e) et relaxer. C’est une réaction normale dans le cas d’une douleur qui ne dure pas longtemps. Cependant, comme la douleur causée par l’AIJ ne cesse de revenir, il se peut que tu passes trop de temps seul(e). La solitude peut te peser, tu peux te sentir déprimé(e) et tendu(e). Ne laisse pas la douleur t’empêcher de faire ce que tu veux faire, particulièrement avec d’autres personnes. </p><p>Après avoir fait de l’exercice, il se peut que tes muscles et tes articulations soient endoloris. Il est normal de ressentir un peu de douleur, mais si tu en ressens trop, cela signifie que tu as trop travaillé. Oui, il est important de faire travailler son corps… mais pas de l’épuiser. Si tu as vraiment très mal après ton exercice, diminue l’intensité ou la durée de ton exercice et recommence graduellement à l’augmenter. C’est ce qu’on appelle un entraînement progressif. Il est préférable d’y aller graduellement, en faisant à peu près la même quantité d’efforts chaque jour plutôt que d’en faire trop un jour et ne rien faire le lendemain. </p><p>Ton médecin et ton physiothérapeute peuvent te renseigner et te conseiller sur la façon de rester actif(ve) au cours d’une poussée d’arthrite. </p></div>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/physical_methods_to_treat_pain.jpg